De plus en plus de amateurs de vin et de particuliers rêvent de posséder une véritable cave à vin chez soi. Pas étonnant : quoi de mieux pour valoriser votre propriété et faire découvrir à vos amis votre précieuse collection ? Prévoyez simplement de respecter certaines conditions de départ, et vous aurez très vite la possibilité de savourer le bon vin dans la vinothèque de vos souhaits.

Si vous faites partie de ces personnes qui songent à aménager une cave à vin au sein de votre foyer ; nous présentons ci-après les aspects importants et les démarches à entreprendre pour construire une cave à vin digne de ce nom.

Songez attentivement à la manière dans laquelle vous voulez aménager votre cave.

La prémisse de départ consiste à vous interroger sur les motifs pour lesquels une cave à vin est vous sera utile. Sera-t-elle exclusivement réservée à la conservation du vin ? Ou servira-t-elle simultanément de lieu où vous pourrez présenter votre collection de vins?

Préférez-vous les supports en bois typiques aux supports modernes en métal ? Dans le cas ou votre cave ne serait utilisée que comme espace de classement, privilégiez les étagères faites en bois non coloré, en résine de pin ou en séquoia. Néanmoins, si vous désirez aménager un lieu vous permettant de présenter avec fierté les bouteilles de votre vin et accueillir des invités, établissez d’abord un devis. Par la suite, déterminez le genre et la nature des éléments de rangement que vous désirez exhiber : en bois, métal ou en combinaison des deux. Dans le cas du bois, choisissez de préférence des bois de qualité supérieure tels que l’acajou, pouvant recevoir différentes teintures, pour qu’ils correspondent exactement au style de la pièce et lui confèrent une apparence unique.

Savoir quelles sont les meilleures conditions de conservation du vin et les préserver.

cave a vinPour la conservation et le vieillissement du vin, les meilleures conditions se situent entre 60 et 70 % de taux d’humidité relative et une température de 55 à 60°F. Dans le cas où ces conditions seraient absentes dans un environnement naturel, il faudra aménager un espace de conservation contrôlé. Les rafraîchisseurs de vin aussi appelés systèmes de réfrigération permettent de préserver les meilleures conditions possibles pour votre collection de vin. Ils sont généralement soumis à un contrôle de température. Les excellents appareils parviennent à garder le vin à une température de conservation adéquate. En outre, il est préférable de conserver le vin dans le noir,  tout en réduisant le plus possible son exposition aux vibrations et aux troubles au cours du processus de vinification.

Prendre en compte les 3 éléments fondamentaux de tout cellier.

 

Ainsi, les trois principaux critères à prendre en compte dans l’aménagement d’une cave à vin sont les suivants :

  • Isolation
  • Protection contre la vapeur ou l’humidité
  • Fermeture hermétique
  • Une isolation :

Dans la mesure du possible, il est conseillé de respecter au moins les prescriptions R12 et R19. Si la cave comporte une paroi externe partagée, il est préférable d’utiliser une isolation R30 pour ce mur. Étant donné le fait que la majorité des cloisons sont réalisées au moyen de montants de 2 x 4 cm, vous devriez pouvoir utiliser des battes de 2 x 1,5 cm (3 po au total) à raison de R6 par pouce ou d’une isolation globale de R18.

Protection contre l’humidité :

Il est indispensable de placer un système de protection contre l’humidité ou la vaporisation au moment de la construction du cellier. La barrière de vapeur la plus fréquente est le polyéthylène 6 mil aussi connu sous la dénomination de Visqueen. Ce matériau doit être appliqué autour de toute la cave à vin mais aussi à l’extérieur de l’isolation (à savoir du côté de la chaleur).

Scellage étanche ou fermeture hermétique :

Une fois la porte de la cave à vin bien fermée, il ne doit pas y avoir de circulation de l’air qui pénètre ou qui sort de la pièce. Les portes devraient être équipées non seulement de joints d’étanchéité, mais également d’un dispositif de balayage afin d’éviter que l’air ne pénètre à l’intérieur de la cave une fois la porte refermée.

Compensation des effets des éléments en verre dans votre cellier

En effet, si le verre présente une faible isolation thermique dans un cellier, son coefficient de résistance thermique connu sous R est peu élevé. Et même le « double vitrage thermique » a un indice R de seulement 2 à 3 approximativement.

Il faut donc tenir compte des zones de vitrage au moment des calculs des charges thermiques propres à votre cave à vin. Déterminer cette dernière représente la solution la plus adaptée pour le choix d’une unité de refroidissement pour votre cellier. Au moment de choisir un refroidisseur, assurez-vous de bien connaître la capacité de refroidissement évaluée par les constructeurs. Ces estimations risquent de varier considérablement en fonction des circonstances de votre cave à vin, ce qui explique la nécessité de procéder à un calcul exact des charges thermiques.

L’acquisition d’un système de refroidissement approprié constitue un placement à longue durée

La sélection de tout système de refroidissement du vin dépend fortement de la relation entre le coût et la fiabilité. La réfrigération encastrée est la méthode la plus efficace et la plus simple à mettre en place. Ils sont expédiés complètement équipés et prêts à fonctionner dans un coffret à fermeture automatique.

Le désavantage des refroidisseurs encastrés vient du fait que ces appareils occupent un certain volume dans la cave, et on peut entendre le bruit du moteur à la fois à l’intérieur qu’à l’extérieur du cellier. Ils exigent aussi une ouverture dans la paroi pour pouvoir y placer le refroidisseur et suffisamment de place de chaque côté de la cloison pour assurer une ventilation adéquate.

Le choix des casiers à vins selon vos attentes et vos goûts

 

Il existe plusieurs types de présentoir à vin, dont ci-après les plus courants :

Entreposage de bouteilles individuellement :

Chaque bouteille repose dans une cellule individuelle, de profondeur simple ou double. Ils sont fabriqués soit en bois soit en métal. La taille des alvéoles est adaptée à divers formats de bouteilles, notamment les Bordeaux, les Bourgognes et les Magnums.

Entreposage sous forme de caisson en diamant :

Ce type de cellule offre un entreposage de masse avec du flair. Les casiers permettent de bénéficier du maximum de souplesse, puisque les bouteilles de toutes tailles y sont stockées. Ils sont plus appropriés pour un entreposage de longue durée.

Conservation en cartons :

Les supports en bois et en carton assurent la conservation des vins dans leur emballage initial. Elles sont parfois équipées de rayonnages amovibles pour faciliter l’accès.

Les plateaux de table :

Avec un espace de stockage pour chaque bouteille ou bac placé en dessous, les plateaux de table permettent de disposer d’un espace pratique et attrayant où ouvrir et verser le vin.

Optez pour un coffret de rangement de vin si vous avez un budget limité

La palette de coffrets de rangement de vin disponibles dans le commerce peut répondre à un grand nombre de demandes spécifiques.

Ils proposent un grand nombre, mais pas la totalité, au niveau des aménagements, des accessoires, des coloris et de la nature du bois. Par conséquent, si vous optez pour un aménagement souple, il est probable que vous réaliserez des gains d’argent.

Points clés

  • L’aménagement d’une cave à vin dans sa propriété nécessite des aspects et des démarches très particuliers pour une meilleure conservation des bouteilles.
  • Il faut bien définir ses besoins finales pour la cave : simple lieu de conservation de vin ou lieu atypique où l’on conserve et reçoit ces invités pour une dégustation.
  • Respectez les meilleures conditions de la conservation du vin tout en considérant les trois éléments fondamentaux d’un cellier : l’isolation, la protection à l’humidité et la fermeture hermétique
  • Bien choisir son système de refroidissement pour un meilleur investissement
  • La sélection du casier à vin dépend largement de votre goût, votre style et surtout de vos attentes